fbpx

Natation et asthme

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Marco Borreca at 20 janvier '17 0
You are reading: Natation et asthme

De très bons nageurs, d’hier et d’aujourd’hui, ont souffert et souffrent encore de l’asthme, mais ça ne les a pas arrêtés sur le chemin du succès.

L’asthme (c’est-à-dire l’inflammation chronique des voies respiratoires) est réputé être l’épidémie du troisième millénaire.

Environ 6 % des enfants de 6 à 8 ans en souffrent, avec des symptômes qui s’aggravent en cas de stress émotionnel, de froid, de prise de médicaments, de poussière, de consommation d’aliments et d’exercice physique.1

Avec l’aide des mathématiques, vous pourriez donc penser que :

(asthme + effort) = danger !

Eh bien, vous auriez tort.

L’endroit où vous pratiquez le sport joue un rôle crucial : un environnement chaud et humide, comme une piscine, diminue grandement la pathologie en question. La natation aide en fait à réduire la bronchoconstriction, qui constitue l’un des principaux symptômes de l’asthme.

Si vous demandez à votre médecin ou au pédiatre de votre fils/fille quel est le meilleur sport pour quelqu’un qui souffre d’asthme, la meilleure réponse et la plus fréquente sera : la natation.

Comment contrôler l’asthme :

Faites un examen médical afin de déterminer si vous êtes en forme pour l’entraînement, faites notamment un test soigneux des allergies et de l’asthme.

Avant toute séance de natation intense, échauffez-vous correctement et récupérez lentement, mais efficacement.

N’entrez pas dans l’eau juste après les repas ou une prise de médicament.

Évitez de nager dans l’eau froide (sachant que la température normale de l’eau dans les piscines doit se situer entre 25 °C et 28 °C).

Arrêtez tout exercice physique si vous souffrez d’une infection des voies respiratoires (grippe ou rhume) et consultez votre médecin lorsque vous serez prêt à reprendre l’entraînement.

Le seul problème que vous pourriez avoir, en supposant que vous soyez hypersensible à la moisissure, ce serait les vestiaires où il pourrait y en avoir.

Mais ne vous inquiétez pas, car toutes les installations sportives, en particulier les piscines, sont soumises à un contrôle régulier et attentif des autorités locales.

Ne croyez pas un seul instant que cette maladie vous empêchera de faire du sport : une vie sédentaire serait plus dommageable au niveau bronchique.

Et n’oubliez pas que presque 1 sportif sur 10 parmi ceux ayant participé aux Jeux olympiques souffre d’asthme.²

Une petite anecdote

En regardant les résultats des épreuves de natation aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, il a été noté que 19,3 % des nageurs ayant une exemption pour l’utilisation thérapeutique d’un inhalateur ont gagné 32,9 % des épreuves de sports aquatiques. 3

Certainement un bon résultat pour les personnes souffrant d’asthme !

Une étude réalisée par l’University of Western Australia a conclu que la natation était le sport aquatique comptant le plus d’asthmatiques et qu’il y avait plus de personnes souffrant d’asthme parmi les nageurs que parmi les autres athlètes d’endurance.

Donc l’asthme n’est pas une excuse pour ne pas essayer de nager et il faut revenir aux maths : (asthme + natation) = victoire.

Prenez une grande inspiration et soyez prêt à plonger dans notre prochain article.

—————

Ressources :

1 matériel universitaire (diapositives) d’un cours de pharmacologie.
2  étude publiée par le British Journal of Sports Medicine.
3  étude publiée par l’University of Western Australia et étude de K. Fitch, Therapeutic use exemptions (TUEs) at the Olympic Games 1992-2012.
Author

Écrit par:

Marco Borreca

Marco Borreca was born in Milan in 1985. After his competitive swimming career, he continued his sports studies graduating from the faculty of Preventive and Adaptive Motor Sciences in Pavia. He has been working as a swimming/ fitness instructor and rehabilitation expert at various sports centres since he was very young. He mainly focuses on using water for recovering motor skills in the case of sports injuries and disabilities. He currently works for a municipal sports centre as the Head of Fitness and also works for a private practice as a kinesiologist.

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave