Nager sans danger en milieu naturel !

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Arena at 19 mai '21 0
You are reading: Nager sans danger en milieu naturel !

Si vous songez à aller vous rafraichir en nageant dans votre lac favori cet été, gardez à l’esprit ces quelques conseils de bon sens pour vous assurer de rester en sécurité en nager sans danger.

Tout au long de l’été, bon nombre d’entre nous se rafraîchissent dans l’eau chaque fois qu’ils en ont l’occasion, que ce soit pendant un week-end ou à l’occasion d’un séjour plus long. La plage est le choix le plus évident, mais beaucoup de personnes vont aussi au bord de leur lac préféré.

Nichés en pleine nature, tranquilles et souvent moins chaotiques que les plages de l’océan, les lacs offrent de nombreuses activités intéressantes pour toute la famille, du canoë-kayak au camping, en passant par les promenades dans les bois.

Bien sûr, la natation est aussi une activité attrayante pendant une journée chaude, et bien qu’il n’y ait rien de plus agréable que de glisser dans l’eau dans un cadre paisible, il faut rester conscient de votre environnement et prendre quelques précautions de bon sens pour rester en sécurité et nager sans danger.

Gardez les conseils suivants à l’esprit

Nager sans danger en milieu naturel

Respectez toujours les panneaux.

Beaucoup de lacs font l’objet de tests de la qualité de l’eau, et si les niveaux de pollution sont élevés, la baignade peut être interdite. (Et bien sûr, même si l’eau est considérée comme propre, ne la buvez pas !) Les panneaux peuvent être également là pour avertir les baigneurs des brusques dénivelés, des courants forts ou d’autres dangers.

Renseignez-vous au préalable.

Si vous avez peur des petites bestioles, une rapide recherche en ligne peut vous dire si votre lac abrite quelque chose de particulièrement douteux. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter des requins ou des méduses, mais les lacs d’eau douce peuvent abriter des sangsues, des serpents et d’autres créatures à éviter.

Entrez dans l’eau avec précaution.

Évitez de vous précipiter dans le lac sans regarder pour voir s’il y a des rochers pointus ou glissants et ne sautez pas aveuglément du rivage sans vérifier la profondeur de l’eau. Si vous sautez, pincez-vous le nez, ou portez un pince-nez – la terrible « amibe mangeuse de cerveau » (Naegleria fowleri), qui préfère l’eau tiède, remonte vers le haut dans les cavités des sinus.

Ne nagez jamais seul.

Sauf si vous êtes dans un lac avec une zone de baignade désignée et qu’un sauveteur est en service, autrement ne nagez pas seul. En eau libre, vous devez toujours avoir quelqu’un avec vous.

Attention aux bateaux à moteur,

aux jet-skis et aux autres utilisateurs du lac. Ne présumez pas qu’ils vous voient.

Prenez vos repères.

Il n’y aura pas de ligne noire au fond du lac pour vous aider à nager tout droit, assurez-vous donc d’identifier des points de repère qui vous guideront, et vérifiez périodiquement que vous êtes sur la bonne voie. Plutôt que de nager vers le milieu du lac, envisagez de nager parallèlement à la rive. Cela peut vous aider à éviter les bateaux et vous permet de rester dans les eaux chaudes et peu profondes.

Nager dans un lac peut être intimidant la première fois si vous êtes habitués aux lignes d’eau, à l’eau douce et aux murs sur lesquels se reposer, mais beaucoup de gens jurent que la nage en eau libre est la meilleure façon de se sentir plus vivant, en phase avec la nature et avec votre corps. Faites un essai, que vous nagiez pour vous entrainer ou juste pour vous relaxer et vous rafraichir !

Avez-vous d’autres conseils pour des nageurs débutant dans un lac ?


Lire aussi …

Conseils Eau-Libre par les nageurs elite Florian Wellbrock et Rob Muffels

Natation en eau libre : conseils de Fabrizio Antonelli, entraîneur de Gregorio Paltrinieri

 

Author

Écrit par:

Arena

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...