Se fixer des objectifs pendant le confinement

Vie de nageur
Écrit par: Bradley Crocker at 24 mars '21 0
You are reading: Se fixer des objectifs pendant le confinement

Le confinement a obligé beaucoup de nageurs à mettre leurs ambitions sportives en pause.

L’entrainement et les compétitions continuent d’être annulés dans de nombreuses disciplines et il devient de plus en plus difficile de se fixer des objectifs personnels réalistes

Afin d’aider les sportifs à naviguer dans ces eaux troubles, nous avons demandé à Bradley Crocker, candidat à un doctorat en psychologie de la santé, de nous donner quelques conseils sur les objectifs à se fixer. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes de ses réflexions.

Établissez un lien entre votre entrainement et vos objectifs.

Lors de l’entrainement, il est facile de se contenter de réaliser des mouvements sans réfléchir. Mais cela ne va probablement pas aboutir à des séances d’entrainement de qualité et ne va certainement pas aider à la motivation du sportif. Il est donc important de comprendre comment votre entrainement est lié à un objectif que vous vous êtes fixé.

Disons que votre objectif pendant la pandémie consiste à rester actif et à maintenir une forme physique. Dans ce cas, la plupart des méthodes de fitness feront l’affaire. Vous avez toute latitude pour être créatif et trouver des activités qui vous plaisent et qui feront monter votre rythme cardiaque.

Si vous avez au contraire décidé (en coopération avec votre entraineur) de viser un niveau de forme physique élevé durant le confinement, votre entrainement à distance devra être plus rigoureux. Les entrainements doivent être conçus pour favoriser votre développement en tant que sportif, et vous devez comprendre comment chaque exercice va se traduire en progrès dans l’eau.

Se fixer des objectifs pendant le confinement

Nourrissez votre besoin de compétence, d’autonomie et de lien

Dans le domaine de la psychologie, la théorie de l’autodétermination décrit trois aspects qui alimentent nos motivations : l’autonomie, la compétence et le lien.

L’autonomie représente le besoin d’agir. Il est important de collaborer avec vos entraineurs et mettre en place un programme personnalisé pour lui donner un caractère volontaire. Lorsque vous vous fixez délibérément un objectif ou un programme, ça vous permet de sentir que c’est quelque chose qui est à votre portée et que vous maîtrisez.

La compétence c’est avoir l’impression que l’entrainement vous fait relever un challenge optimal. Vous sortez ainsi de votre zone de confort, mais pas au point de vous sentir incapable de réussir. Il est essentiel de vous fixer des objectifs qui se trouvent dans un juste équilibre entre trop facile et trop difficile pour répondre à votre sentiment de compétence.

La connexion c’est notre désir d’établir des liens avec les autres. Entourez-vous d’autres gens (même virtuellement !) qui ont des objectifs similaires. Cela va vous permettre de créer des liens interpersonnels forts et de l’unité au sein de l’équipe.

Fixez-vous des objectifs qui sont mesurables et à votre portée

L’envie d’avancer, ou la volonté de se concentrer sur le progrès par étapes et de célébrer ce progrès est cruciale en ces temps incertains. Fixez-vous des objectifs qui comportent des paramètres tangibles pour mesurer le développement.

Les objectifs chronométrés (par exemple un kilomètre chrono) ou les exercices progressifs (faire une pompe de plus chaque jour jusqu’à atteindre un objectif prédéterminé) sont de bons moyens pour vous donner des jalons à dépasser.

Ces objectifs mesurables doivent également être à votre portée. Par exemple, disons qu’avant la pandémie votre objectif était d’avoir plus de puissance lors des plongeons et des virages. Ceci nécessite de s’appuyer contre un mur (un point de départ solide). Sauter du sol sera donc une compétence facilement transférable. Votre objectif peut donc être de sauter plus haut, car c’est quelque chose à votre portée et que vous pouvez mesurer.

C’est aussi quelque chose qui participe également à l’objectif à plus long terme qui est d’améliorer vos départs et vos virages.


Lire aussi …

Renforcez vos mouvements de natation : les Burpees

4 activités pour rendre le visio-entraînement de groupe plus amusant


Soyez inspiré par la collection arena

Author

Écrit par:

Bradley Crocker

Bradley Crocker est actuellement étudiant en doctorat au « Laboratoire de théories et d’interventions en psychologie de l’exercice et de la santé » de l’Université McGill à Montréal au Canada. Lui-même ancien nageur classé au niveau national, il étudie les moyens d’inciter les étudiants-sportifs à adopter un comportement sain. Même s’il ne pratique plus lui même, il utilise ses connaissances approfondies de la natation au bénéfice des équipes universitaires masculines et féminines de l’Université McGill, où il exerce comme entraineur adjoint.

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...