fbpx

Exploiter au mieux le temps passé loin de la piscine

Conseils de pro
Écrit par: Bradley Crocker at 2 avril '21 0
You are reading: Exploiter au mieux le temps passé loin de la piscine

La distance, c’est pas drôle. Et non, on ne parle pas de l’entrainement à la distance (qui n’est pas drôle non plus…).

On fait référence à la fermeture forcée des piscines que subissent de nombreux amateurs d’eau en raison des restrictions.

Avec tout ce temps passé loin de la piscine, il est important de faire des efforts conscients pour cultiver votre développement personnel. C’est pourquoi nous avons compilé quelques conseils pour maximiser votre productivité en tant qu’athlète (et en tant que personne en général !) avec l’aide de Bradley Crocker, candidat au doctorat en psychologie de la santé. Continuez la lecture pour en savoir plus…

Mettez en place des environnements séparés pour une productivité maximale.

Le modèle de double traitement est une théorie en psychologie qui décrit les mécanismes de la prise de décision. Elle suggère que les décisions comportementales sont en partie inconscientes et influencées implicitement par des indices dans notre environnement.

Ce que cela signifie c’est que sans même nous en rendre compte, nous subissons constamment les influences de notre environnement et que nous faisons continuellement des associations avec les indices qui nous entourent. 

C’est pourquoi, par exemple, vous pouvez vous mettre à somnoler en faisant une petite pause assis sur votre lit dans l’après-midi. Intérieurement, votre cerveau associe votre lit au sommeil et se sert de la proximité du lit comme un signal pour déclencher toutes sortes de réponses physiologiques qui vous font somnoler.

Lorsque nous sommes confinés chez nous, il est particulièrement important de créer une séparation claire des espaces. Consacrer une zone à l’exercice physique peut aider votre cerveau à mieux comprendre la différence entre le temps de travail et le temps libre.

Cela atténue en partie la difficulté de se motiver à commencer un entrainement ou un exercice, puisque vous poussez votre cerveau à se dire : « c’est l’heure de l’entrainement ! » lorsqu’il est confronté à un repère spatial. Il en va de même pour d’autres types d’activités : faire ses devoirs ou travailler dans un espace séparé permet à votre cerveau de faire la distinction entre travail et loisirs.

Exploiter au mieux le temps passé loin de la piscine

Devenez un étudiant du sport.

Un dicton dit que « chaque jour est un jour d’école ». Ce dicton n’a jamais été aussi vrai. Quel que soit notre niveau dans un sport ou un mouvement, il est toujours possible d’apprendre et de s’améliorer.

Profitez de ce temps loin de la piscine pour devenir un étudiant en natation. Examinez la technique des nageurs de haut niveau et comptez le nombre de coups de bras, de mouvement de jambes sous l’eau ou le positionnement des mains. Lisez des livres de psychologie du sport pour faire travailler votre mental. Immergez-vous dans ce sport afin de bien comprendre à quoi ressemblent une bonne séance de natation et une bonne compétition. De cette manière, une fois de retour dans l’eau vous serez prêt à transformer ces connaissances en meilleurs résultats.

La visualisation est la clé !

La visualisation est un outil puissant que beaucoup des plus grands athlètes au monde utilisent régulièrement. Commencez par vous trouver un espace calme et une position confortable. Choisissez une course et répétez-la mentalement, depuis le moment où vous enfilez votre tenue, jusqu’au moment où vous touchez le mur à la fin. Cela contribue à développer la relation entre le corps et l’esprit puisque les nerfs du cerveau commencent à s’activer rien qu’en imaginant une action.

Concentrez-vous sur chaque détail. Combien de coups de jambe sous l’eau faites-vous au premier virage? Est-ce que vous accélérez votre mouvement de jambes à la troisième longueur ? À quoi ressemble votre rythme avant de toucher le mur à l’arrivée ? Le fait de penser aux moindres détails contribue à former des habitudes et évite d’avoir à prendre des décisions sur le vif lors d’une compétition réelle.

La visualisation n’est pas réservée aux nageurs de haut niveau. Ceux qui apprennent ou qui pratiquent ce sport de manière récréative peuvent bénéficier de la visualisation des repères techniques. Imaginez que vous fassiez une longueur tout en vous rappelant les corrections à apporter ; pensez à la position de vos coudes, ou imaginez que vous resserrez les bras en vous repoussant du mur.


Lire aussi…

Se fixer des objectifs pendant le confinement

4 activités pour rendre le visio-entraînement de groupe plus amusant


Soyez inspiré par la collection arena

Author

Écrit par:

Bradley Crocker

Bradley Crocker est actuellement étudiant en doctorat au « Laboratoire de théories et d’interventions en psychologie de l’exercice et de la santé » de l’Université McGill à Montréal au Canada. Lui-même ancien nageur classé au niveau national, il étudie les moyens d’inciter les étudiants-sportifs à adopter un comportement sain. Même s’il ne pratique plus lui même, il utilise ses connaissances approfondies de la natation au bénéfice des équipes universitaires masculines et féminines de l’Université McGill, où il exerce comme entraineur adjoint.

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave