L’entraînement dans un bassin de 25 m et la compétition dans une piscine de 50 m ! Comment gérer ?

Conseils de pro
Écrit par: arena coaches at 26 février '16 0
You are reading: L’entraînement dans un bassin de 25 m et la compétition dans une piscine de 50 m ! Comment gérer ?

Un bassin de 25 m et un bassin olympique de 50 m sont deux choses complètement différentes. Dans un monde idéal, chaque club ou chaque nageur devrait pouvoir s’entrainer dans un bassin de 25 m ou dans un bassin de 50 m en fonction de son choix. Bien sûr la meilleure préparation pour une course dans un bassin de 50 m est de s’entrainer dans un bassin de la même longueur, mais beaucoup de clubs ou de nageurs n’ont jamais l’occasion de s’entraîner dans un bassin de 50 m. Quel est donc le meilleur moyen de s’entrainer dans une piscine de 25 m pour une épreuve qui se déroulera dans un bassin olympique ?

Voici quelques conseils pour s’adapter à un bassin de 50 m.

1. Travaillez sur votre technique.

La technique doit être l’objectif principal de votre entraînement. Il est important de corriger vos défauts techniques lors de vos premières sessions d’entrainement. Cela vous aidera lorsque vous nagerez dans une piscine olympique. En effet, si vous n’avez pas la bonne technique vous aurez deux fois plus de problèmes dans une piscine de 50 m.

Une technique de nage efficace ne signifie pas seulement moins de problèmes physiques, il s’agit également d’augmenter votre force et votre endurance. L’entrainement dans un bassin de 25 m permet aux nageurs d’améliorer leurs virages, leurs coulées et leurs poussées sur le mur, ce qui leur permet de se concentrer à nager parfaitement dans un bassin de 50 m. Travailler votre technique est vital pour de meilleures performances dans un bassin de 50 m.

Relisez nos articles précédents, vous y trouverez quelques exercices techniques intéressants à inclure dans vos séances d’entrainement quotidiennes.

2. Travaillez votre base aérobique.

Avec la technique, l’entrainement aérobique constitue la base même de la réussite. L’entrainement aérobique dans un bassin de 25 m vous aidera à vous adapter à un bassin de 50 m qui nécessite une plus grande dépense d’énergie.

Il y a inévitablement certaines différences dans l’entrainement aérobique entre un bassin de 25 m et un bassin de 50 m. La plupart des différences résident dans la durée et le volume de l’entraînement. Alors que le travail aérobique dans un bassin de 25 m dure 45 minutes, il peut aller jusqu’à une heure dans une piscine olympique. Les séries comprendront des répétitions plus longues (par exemple plus de 200 m) et il y aura également des exercices de vitesse, afin de vous habituer aux changements de rythme très importants dans un bassin de 50 m.

Voici une séance d’entrainement pour un bassin de 50 m :

  • 2 x 400 4 nages, 1 x changement de mouvement après 25 m, 1 x changement de mouvement après 50 m, 3 secondes de récupération.
  • 2 x 100 nage libre à un rythme aérobique, 10 secondes de récupération.
  • 2 x 50 de n’importe quelle nage, 20 secondes de récupération.
  • 2 x 300 nage libre, 1 x rapide, 1 x pullbuoy et plaquettes, 30 secondes de récupération.
  • 4 x 100 nage libre à un rythme aérobique, 10 secondes de récupération.
  • 2 x 50 de n’importe quelle nage, 20 secondes de récupération.
  • 2 x 200 nage libre, 50 mouvements complets/50 technique, 20 secondes de récupération.
  • 6 x 100 nage libre à un rythme aérobique, 10 secondes de récupération.

3. Travaillez vos jambes.

Nous avons déjà évoqué l’importance du travail des jambes. C’est probablement la partie du corps la plus touchée par le passage d’un bassin de 25 m à un bassin de 50 m. Bien qu’il y ait moins de coulées, le volume de travail des jambes ne doit pas diminuer. Il est essentiel de maintenir une charge de travail soutenue pour finir les courses avec force.

Voici une séance combinant un travail de jambe intensif et de nage aérobique :

  • 1 x 400 m nage libre avec 100 jambes/100 mouvements complets, 30 secondes de récupération.
  • 1 x 100 m de récupération
  • 4 x 200 m nage libre avec 100 jambes/100 mouvements complets, 20 secondes de récupération.
  • 1 x 100 m de récupération
  • 8 x 100 m nage libre avec 50 jambes/50 mouvements complets, 20 secondes de récupération.

Après avoir utilisé vos jambes de façon intensive pendant la première partie, vous vos jambes seront fatiguées pour la deuxième partie. Le nombre élevé de répétitions de jambes garantit une bonne base d’endurance pour vos jambes.

Voici deux précieux conseils pour terminer :

1. Si vous en avez l’occasion, faites des compétitions dans un bassin de 50 m, même si vous vous entrainez dans un bassin de 25 m. Cela vous permettra de vous habituer au bassin de 50 m et de faire les réglages nécessaires pour les futures sessions d’entrainement.

2. Ne changez pas trop votre plan d’entrainement. La technique, la base aérobique et le travail des jambes doivent être vos principaux axes d’entrainement dans les bassins de 25 m et de 50 m.

—————

Vous cherchez le maillot de bain idéal pour vos propres besoins ? Jetez un œil par ici ! 

Author

Écrit par:

arena coaches

Swim coaches, trainers and experts will give you all kinds of tips for performing at your best in both training and races. Meet the coaches

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...