Baignade de nuit en eau libre

Eau libre et Triathlon
Écrit par: Arena at 16 septembre '16 0
You are reading: Baignade de nuit en eau libre

Se baigner la nuit en dehors de la piscince peut être une expérience magique. Voici quelques choses à garder à l’esprit avant de sauter aveuglément dans un lac ou un océan.

Dans l’idée de faire un sport d’extérieur la nuit, il y a quelque chose qui ajoute une touche de magie. Cela semble un peu exotique et surréaliste lorsque l’on fait du ski de fond à la lumière de la pleine lune ou du vélo de montagne avec une lampe frontale.

C’est la même chose en natation. Prendre un bain de minuit dans l’océan semble être un fantasme pour adolescents, mais l’obscurité et le clapotis de l’eau hypnotisant créent une expérience inoubliable pour les nageurs de tout âge.

Se glisser dans l’eau du lac ou de la mer par une chaude nuit d’été vous fait vous sentir vivant : c’est relaxant et revigorant en même temps. Peut-être est-ce le calme, en opposition avec la foule diurne, combiné avec le soupçon de danger (ou le risque de découverte, si vous êtes nus !). Vous pouvez regarder les étoiles dans le ciel et les lumières scintillantes sur le rivage, et, si vous êtes chanceux, vous pourriez même apercevoir un soupçon de bioluminescence en action.

Nager de nuit est incroyable, mais ne vous perdez pas dans vos pensées au point d’en oublier le bon sens.

Voici quelques conseils pour vous aider à rendre l’expérience positive.

N’y allez pas seul. Vous savez que vous n’êtes pas censé nager seul, et cela vaut encore plus pour la natation en eau libre… et encore bien plus pour la natation en eau libre de nuit. Il y a toutes les chances que rien de dangereux ne se passe ; mais ne prenez pas de risques inutiles.

Soyez informés. Consultez les horaires des marées et posez des questions sur les courants inhabituels si vous n’êtes pas familier avec la région. Faites attention aux panneaux annonciateurs de dangers tels que les méduses ou riptides.

Restez où vous avez pied. Nagez parallèlement au rivage si vous le pouvez. Si vous faites des allers-retours, mesurez soigneusement vos efforts pour vous assurer que vous avez suffisamment d’énergie pour regagner la rive.

Assurez-vous qu’il y a suffisamment de lumière. La lumière de la Lune peut être assez brillante, mais l’éclat des étoiles seul ne l’est généralement pas. Attention, car il ne faudrait pas vous retrouver dans le noir si un nuage cache soudainement la Lune. Les nageurs de marathons et les kayakistes utilisent toute une variété de lampes, feux stroboscopiques, bâtons lumineux et lumières LED pour voir et être vu. Si vous avez l’intention de nager très loin, vous et vos compagnons devriez vous pencher sur ces options afin de pouvoir toujours voir la position des autres. (Notez, cependant, que selon l’endroit où vous nagez, les lumières peuvent attirer des créatures aquatiques indésirables.) Si la rive est sombre, placez une lampe sur la plage, afin de marquer votre point d’entrée de sorte que vous ne perdiez pas vos affaires.

Si vous êtes intéressé(e) par l’idée de nager la nuit, mais que vous ne parvenez à convaincre personne de venir avec vous, certains clubs offrent des baignades organisées et guidées, voire même des curses de nuit. Se baigner la nuit est une expérience mémorable, et c’est à mettre dans sa liste de choses à expérimenter au moins une fois dans sa vie !

Avez-vous des expériences de natation de nuit à partager ?

Author

Écrit par:

Arena

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...