Douleurs lombaires, en savoir plus sur les bienfaits de l’eau !

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Arena at 16 novembre '15 0
You are reading: Douleurs lombaires, en savoir plus sur les bienfaits de l’eau !

Qui peut dire n’avoir jamais eu au moins une fois une douleur lombaire handicapante ? Vous empêchant de réaliser des activités quotidiennes normales ?

Personne je pense. Il arrive à tout le monde, tôt ou tard, d’avoir une douleur plus ou moins forte dans le dos. Les raisons sont nombreuses et diverses : mauvaises postures, fatigue musculaire, stress ou déchirure musculaire.

Dans la plupart des cas, le mal de dos est causé par une «discordance». Cela ne signifie pas que le dos est « malade » ou « abîmé ». Il est juste « mal utilisé », trop sollicité ou stressé.

Ceux qui souffrent de douleurs au dos peuvent envisager de participer à un cours de rééducation aquatique qui  est de plus en plus sollicité depuis quelques années. C’est aussi réalisable pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’être dans l’eau !

La rééducation aquatique a pour but de corriger définitivement les mauvaises postures sur la terre ferme. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’eau est un bon élément de réhabilitation, en raison de :

1 . L’effet d’immersion : le poids du corps est plus faible dans l’eau (le poids varie avec le niveau d’immersion).

2 . L’effet hydrodynamique : en se déplaçant dans l’eau tous les muscles et toutes les articulations sont sollicités aidant ainsi les muscles à se détendre et à soulager la douleur.

3 . L’effet hydrostatique : la pression de l’eau a un effet positif sur le système veineux et le drainage lymphatique, améliorant ainsi la circulation sanguine.

4 . L’effet psychologique : l’activité physique dans l’eau (à une température comprise entre 30 ° et 32 °) facilite le mouvement, a un effet relaxant sur les muscles et diminue les douleurs. La rétroaction positive continue améliore aussi l’humeur et la sensation de bien-être.

Cet effet positif pousse également les patients à effectuer correctement les mouvements et les motive à réussir le cours de réhabilitation.

Une évaluation approfondie par le thérapeute en réadaptation est la première étape pour la mise en place d’un programme de réhabilitation personnelle impliquant activement le patient.

Chaque corps est différent et pour cette raison il est important de mettre en place des exercices spécifiques et personnalisés.

Les techniques utilisées en piscine sont différentes et peuvent inclure : des postures dynamiques ou statiques, de la nage, du canotage ou des exercices impliquant l’utilisation de palmes, de tubes flottants, ou de pagaies.

Voici une proposition :

Echauffement :

Essayez de marcher dans l’eau à hauteur de poitrine. Il est préférable d’utiliser des brassards et d’avoir la tête hors de l’eau si la piscine est plus profonde. Alternez marche avant et marche de côté pendant 10 minutes.

Etirements :

1. Enposition couchée,effectuez une série demouvementsd’extension-contraction du dos, en soulevant ou abaissant le bassinen utilisant des “frites”pour rester à flot. Répétez lentementle mouvementpendant au moins30 secondes. Alternez l’exercice avecun autre mouvement : avec lespieds au solpoussez en avantjusqu’à ce que vous soyez complètementétirés.Maintenez la positionaussi longtemps que possible. Pour vous arrêter, pliez vos jambes amenant ainsi vosgenoux vers votre poitrine.

2. Avec ledos appuyécontre un mur, les épaules sous la surface del’eau, amenez un genouvers la poitrine en vous aidant avec une main. Gardez l’autrejambe légèrementfléchie, ce qui vous permettrade garder votre équilibre. Après 20secondes,changez de jambe.

Répétez l’exercice 10 fois.

Force :

Passez d’une position verticale à une position couchée horizontale (sur le ventre) et vice versa, en utilisant toujours une bouée ou un gilet de sauvetage sous vos bras (vous pouvez faire ceci tout en vous appuyant sur le bord).

Répétez l’exercice 8 à 12 fois.

Refroidissement :

Marchez dans un niveau d’eau élevé, pagayez avec les bras et alternez flexion et extension, tout en étant près du bord.

Répétez l’exercice 10 fois en maintenant la position pendant 10 à 20 secondes.

Si votre piscine est équipée d’un espace hydro-massage, vous pouvez l’utiliser pour terminer votre séance en vous relaxant pendant quelques minutes.

Il est important d’effectuer les exercices dans une eau avec des températures supérieures à 30° pour faciliter le processus de relaxation musculaire. Il est conseillé d’aller dans une piscine avec une profondeur variable ; cela vous offrira plusieurs options pour effectuer les exercices.

Gardez à l’esprit que cet article est seulement une proposition. Il est toujours souhaitable de demander l’avis d’un professionnel de santé qui pourra mettre en place un programme de rééducation adapté à chaque patient et à son problème.

Alessandro Bacchi

—————

 Soyez inspiré par notre collection !

Author

Écrit par:

Arena

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...