fbpx

A l’aide, une crampe ! Conseils et solutions pour y remédier

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Arena at 15 septembre '17 0
You are reading: A l’aide, une crampe ! Conseils et solutions pour y remédier

Si vous pratiquez régulièrement des sports, tôt ou tard, vous devrez faire face à l’horrible crampe. Une douleur soudaine avec une intensité variable, un spasme involontaire des muscles qui nous oblige à suspendre nos activités en attendant que cela passe. Le spasme peut être terrassant et désagréable parce qu’il nous surprend et nous oblige à tout stopper.

Heureusement, cela ne dure que quelques secondes ou au pire quelques minutes. Cela se produit généralement pendant l’effort physique, mais dans d’autres cas, la crampe peut se produire quelques heures plus tard ou pendant que vous dormez. En natation, les zones les plus susceptibles de subir des crampes sont le mollet, la cuisse et le pied, qui se contractent involontairement. Parfois, les muscles dorsaux et abdominaux peuvent également être impliqués. Mais qu’est-ce qui déclenche une crampe et comment y faire face ? Pouvons-nous prévoir à l’avance ?

Buvez beaucoup d’eau pour prévenir les crampes

L’une des causes les plus courantes de crampes est une mauvaise hydratation, souvent accompagnée d’un régime alimentaire inapproprié. Lorsque vous nagez, vous ne pensez pas à l’importance de boire (peut-être parce que vous êtes déjà immergé dans l’eau, mais là n’est pas la question !). Comme pour toute activité, si vous transpirez et perdez des liquides et des sels minéraux, vous devez en réintégrer dans votre système.

La déshydratation se manifeste par des signes tels que tension basse, rythme cardiaque accéléré, peau serrée et doigts blancs. Même sans être déshydraté, si vous avez de faibles niveaux d’électrolytes dans votre sang, vous pouvez rencontrer des problèmes de crampes et de spasmes musculaires, parfois accompagnés de nausées, de fatigue et de vertiges. Dans ce cas buvez de l’eau minérale avant, pendant et après votre séance d’entraînement. En termes de nutrition, l’un des meilleurs alliés contre les crampes est la banane, qui est riche en potassium. Les autres aliments recommandés sont les fruits secs, les légumes à feuilles vert foncé, le lait, le fromage, le yaourt, le poisson, les œufs et le foie.

La meilleure solution est un entraînement progressif et régulier

Lorsque vous commencez à nager à nouveau après une longue période d’inactivité, vos muscles peuvent être faibles et ne pas répondre correctement. L’une des conséquences les plus courantes est l’apparition des crampes, selon le phénomène du déconditionnement ou « désentraînement ». Vous devriez donc recommencer progressivement, avec un réchauffement de 5 à 10 minutes, en combinant les activités aquatiques avec d’autres séances sportives, et toujours accompagnées d’étirements.

J’ai une crampe ! Qu’est-ce que je fais maintenant ?

Si tout cela n’est pas suffisant et que vous êtes victime de la crampe tant redoutée, il existe des remèdes que vous pouvez prendre immédiatement pour soulager la douleur, qui peut être insupportable.

Tout d’abord, il est recommandé de masser le muscle et d’exercer une légère pression sur celui-ci pour favoriser la circulation sanguine. Si vous avez une crampe du mollet, qui est la plus courante chez les nageurs, vous devriez vous lever et remuer la partie touchée. Comme nous l’avons dit, la douleur passe après quelques secondes, mais si vous avez des crampes répétées avec des douleurs qui durent, il est préférable de consulter un médecin.

Faites attention aux palmes

Les palmes sont très utiles mais peuvent provoquer des crampes aux mollets en raison de la tension musculaire accrue. Vous devriez vous étirer avant de les mettre et nager le dos crawlé, en commençant par de courtes palmes, puis passant graduellement à de plus longues.

Que faire si vous nagez en eau libre ?

Nous ne sommes jamais avertis des crampes. Elles arrivent soudainement et peuvent frapper même lorsque nous nageons en pleine mer. Ne paniquez pas ! Il est important que vous ne soyez pas pris au piège. Agissez rapidement et efficacement. Si vous subissez une crampe à la cuisse, au mollet ou au pied, restez dans l’eau et étirez vos membres. Dès que la douleur commence à s’atténuer, dirigez-vous directement vers le rivage en nageant lentement le dos crawlé et détendez-vous.

Est-ce que cela vous est déjà arrivé ? Comment avez-vous réagi face à cette situation ?

Parlez-nous de votre expérience.

Author

Écrit par:

Arena

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave