fbpx

Nager dans l’eau froide : bonne ou mauvaise idée ?

Non classifié(e)
Écrit par: Arena at 30 décembre '18 0
You are reading: Nager dans l’eau froide : bonne ou mauvaise idée ?

La baignade en eau froide peut être dangereuse si vous n’êtes pas acclimatés, mais si vous vous entraînez, votre corps s’adaptera et vous pourrez profiter de ses bienfaits pour la santé.

Un «plongeon de l’ours polaire» du Nouvel An pour recueillir des fonds pour des organismes de bienfaisance au Canada. Un bain de glace pour célébrer l’Epiphanie en Russie. Une trempette dans l’eau froide pour se rafraîchir après une séance de sauna en Finlande. Il semble que beaucoup de gens se soumettent volontairement à l’eau froide. Et dans de nombreux cas, ils ne font pas qu’un petit aller-retour, ils restent et nagent.

La baignade en eau froide est de plus en plus populaire. Les clubs de natation du monde entier organisent des nages d’hiver et des compétitions sont offertes à tous les niveaux. Les Championnats du monde biannuels de natation hivernale, qui ont eu lieu en mars 2016 en Russie, ont attiré 1 275 participants de 42 pays.

Quelle est cette attraction pour une activité qui est supposée être particulièrement rebutante ? Les nageurs d’eau froide disent qu’elle les revigore et les fait se sentir plus vivants. Le rush d’endorphines les fait planer naturellement, et même juste un court bain le matin peut les énergiser toute la journée.

Les partisans de la baignade en eau froide citent de nombreux autres avantages pour la santé également, bien que la plupart n’aient pas été étudiés à grande échelle. Les preuves suggèrent que la natation régulière dans l’eau froide peut potentiellement renforcer le système immunitaire, stimuler le métabolisme, améliorer la circulation, tonifier la peau et augmenter la libido.

Le danger majeur lorsqu’on saute soudainement dans l’eau froide est une réponse de choc physiologique au froid, qui provoque un halètement involontaire, souvent suivi de plusieurs minutes d’hyperventilation. Évidemment, si votre tête est sous l’eau ou que vous êtes entouré par de grosses vagues, vous risquez de vous noyer si vous êtes physiquement incapable de retenir votre respiration. Votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle augmentent aussi de façon soudaine, ce qui est dangereux si vous avez une maladie coronarienne.

Après le choc initial, vous serez en mesure de nager pendant un certain temps, mais vos muscles vont commencer à s’affaiblir alors que l’hypothermie s’installe et que votre corps déplace le sang de vos extrémités vers votre noyau. La vitesse à laquelle l’hypothermie progresse dépend de la température de l’eau, de votre graisse corporelle, de la portion submergée de votre corps et d’autres variables encore.

Alors la baignade dans l’eau froide est dangereuse, non ? En fait, votre corps est remarquablement adaptable, et vous pouvez vous acclimater aux températures froides avec un peu d’entraînement. L’acclimatation vous permettra de surmonter la plupart des réponses physiologiques négatives tout en gardant les avantages. Et bien sûr, vous n’avez pas besoin de nager dans l’eau complètement glacée, une eau tout juste fraîche peut être tout à fait revigorante.

Si vous êtes intéressé par la natation dans l’eau froide, allez d’abord voir votre médecin, car ce n’est pas un sport qui est recommandé pour les personnes atteintes de maladies cardiaques sous-jacentes ou d’hypertension non traitée. Une fois que vous avez le feu vert, commencez graduellement. Si vous vivez près d’une rivière, d’un lac ou de la mer, la façon la plus indolore de s’acclimater est de commencer à nager régulièrement en été alors que l’eau est relativement chaude et de continuer alors que l’eau se refroidit au cours de l’automne et l’hiver. L’autre option, cependant, est d’augmenter progressivement la quantité de temps que vous passez dans l’eau. (Prendre des douches froides peut également aider à augmenter votre tolérance.) Il vous faudra nager au moins une fois par semaine, et plus souvent si vous le pouvez.

Faites attention lorsque vous êtes un débutant. Si vous nagez en eau libre, restez près de la rive, assurez-vous que vous êtes complètement hydraté et suivez toutes les précautions habituelles de sécurité.

Si vous pouvez surmonter l’obstacle mental initial, vous pourriez devenir accro… et commencer à penser aux Championnats du monde de natation d’hiver en Estonie en 2018.

Avez-vous déjà essayé de nager dans l’eau froide ? Qu’en avez-vous pensé ?

Author

Écrit par:

Arena

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave