5 infractions aux règles de la piscine !

Pour vous mesdames !
Écrit par: Rebecca Gillis at 20 juin '17 0
You are reading: 5 infractions aux règles de la piscine !

La toute nouvelle gamme de maillots deux-pièces pour la compétition lancée par arena s’adresse à nos sportives les plus audacieuses, comme le suggère le nom de la collection «RuleBreaker». Son style ludique et coloré parle à la rebelle qui est en nous. Bruyantes et fières, les nageuses qui portent ces bikinis osés sont sans doute audacieuses, mais de quelles manières ces femmes le montrent-elles ?

Entorse au règlement Numéro 1

L’une des infractions les plus populaires, qui  y est pratiquement universelle pour toutes les nageuses, est de sauter les étirements et le refroidissement progressif des muscles lors des compétitions. En dépit des instructions minutieuses de nos entraîneurs sur la façon de réparer correctement nos corps après une course, nous constatons souvent qu’il est beaucoup plus agréable de discuter amicalement avec les copines sur le bord du bassin, ou bien de rassembler nos esprits à côté des blocs. Nous devons être rusées pour cette première fourberie, parfois en feignant des lunettes mal ajustées ou une crampe au pied si notre coach nous surveille.

Entorse au règlement Numéro 2

Ensuite, il y a la règle d’or de chaque piscine, celle que tout le monde ne peut s’empêcher d’enfreindre : « on ne court pas autour du bassin ». Bien que nous comprenions que les nageuses ne soient pas faites pour la terre ferme,  avec nos membres encombrants et notre mauvaise coordination, et que courir sur une surface glissante est donc hautement déconseillé, nous sommes néanmoins des athlètes, construits pour savourer la vitesse. D’ailleurs, avec tous les signes qui l’interdisent, nous savons certainement à quoi nous en tenir, n’est-ce pas ?

Entorse au règlement Numéro 3

La prochaine est pour les nageuses téméraires, mais qui détestent le dos crawlé. Hé oui, ces femmes qui se tractent avec la ligne entre les voies ! C’est une habitude que les entraîneurs haïssent, que les coéquipiers envient, et que les Rule Breakers maîtrisent à la perfection. L’astuce est de faire en sorte que cela soit tellement naturel et discret qu’un passant pourrait confondre le geste avec un réel mouvement de battement de bras. Il faut également une vigilance constante, car essayer de tirer sur la ligne directement devant un entraîneur, surtout si vous êtes dans une voie extérieure de la piscine, est un moyen sûr de se faire prendre.

Entorse au règlement Numéro 4

Notre prochaine ‘Rule Break’ est peut-être un peu moins fréquente, car elle n’est requise que dans des circonstances désastreuses. Parfois, quand il y a une synchronisation parfaite entre les entraînements et les cours de natation, il peut y avoir​ un manque soudain de douches disponibles dans le vestiaire. Se faufiler dans les douches des hommes, ou peut-être la «cabine familiale» dans les installations qui en possèdent, est une stratégie particulièrement osée, mais parfois nécessaire dans la précipitation du matin, afin de se préparer plus sereinement à une journée bien remplie.

Entorse au règlement Numéro 5

La dernière infraction est absolument cruciale pour les longues rencontres sportives.  Lorsque l’on se prépare à rester des heures dans un centre aquatique chaud et bondé, une nageuses ne vaut rien sans les en-cas qu’elle a glissé dans son sac. Malgré les nombreuses règles interdisant de manger autour des bassins, chaque nageuse a besoin de sa pitance. Ceci est particulièrement critique compte tenu de nos appétits anormalement larges, et le stress risque de nous faire grignoter en attendant de savoir si nous sommes  sélectionnées  pour la prochaine phase de la compétition.

À nos « Rule Breakers » de par le monde, nous vous saluons bien bas.

Author

Écrit par:

Rebecca Gillis

Hi! I’ve been swimming competitively since I was eight years old, and enjoy documenting the ups and downs of life as an athlete. Most of my days are spent on the pool deck, since I also work as a coach for young children, and as a lifeguard. Other than that, I’m a full time student and, like so many of my fellow swimmers, a food/nap enthusiast.

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...