Le pire ennemi de tous les nageurs

Vie de nageur
Écrit par: Valeria Molfino at 27 février '18 0
You are reading: Le pire ennemi de tous les nageurs

Si je vous demandais quel était votre pire ennemi dans la piscine, que répondriez-vous ? À qui penseriez-vous si je vous demandais d’imaginer votre antagoniste ?  

Pour beaucoup d’entre vous, la réponse serait peut-être simple et évidente : votre coéquipier désagréable, l’athlète du même âge que vous, mais qui fait un meilleur temps sur la même distance, le nageur qui, malgré son début tardif, obtient de meilleurs résultats.

Ces réponses sont sûrement vraies, mais elles ne prennent pas en compte qui est votre véritable pire ennemi : vous-même.

Vous êtes vous-même la voix à l’intérieur de votre tête qui vous dit que rester sur le canapé, c’est le choix le plus facile et le plus confortable, plutôt que de vous lever et de vous entraîner jusqu’à la piscine pour vous entraîner.

Vous êtes vous-même celui qui vous rappelle que vous devez ralentir parce que vos jambes vous font mal, que votre cœur bat trop vite ou que vous avez déjà assez donné.

C’est vous-même qui décidez si vous devez dire à vos bras ou à vos jambes d’aller plus vite ou plus lentement, plus que tout autre antagoniste, et c’est vous plus que tout autre facteur externe qui déterminez le résultat de votre entraînement ou de vos compétitions.

Vous entendez souvent dire que vous devez penser positivement, afin de transformer chaque petite tentative de votre esprit qui essaye de vous arrêter. En fin de compte, quelle que soit la stratégie que nous utilisons, cette voix semble prendre le dessus et notre esprit semble d’une façon ou d’une autre nous arrêter ou au moins nous limiter. Ce n’est que lorsque cette voix intérieure devient plus forte que nos tentatives de la faire taire que nous arrivons finalement à réaliser un fait très important : qu’elle existe.

On dit que savoir qu’un problème existe est la première étape de la réalisation qu’il y a un problème. C’est seulement à partir du moment où nous nous rendons compte que cette « voix intérieure » existe que nous pouvons comprendre consciemment ce qui se passe dans notre esprit.

Nous serons enfin capables de comprendre et de reconnaître quelles pensées nous traversent le plus, quelles sont nos plus grandes peurs et de comprendre une fois pour toutes où nous devons concentrer notre attention pour gagner la course la plus importante : celle contre nous-mêmes.

Author

Écrit par:

Valeria Molfino

Valeria Molfino is a 30-year-old with lots of stories to tell. She is a keen swimmer and runner but, above all, passionate about writing. She has always been a Blogger and loves to observe and describe people and their relationships, grasping all the most deeply hidden nuances and connections. She has a degree in Media Languages to give her a deeper understanding of communication and a Master’s in Multimedia Communication, so that she can express herself more methodically and concisely. For her swimming is not just a sport, but a means of expressing freedom and lightness.

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...