10 exercices pour améliorer votre papillon

Conseils de pro
Écrit par: arena coaches at 11 février '16 0
You are reading: 10 exercices pour améliorer votre papillon

Le papillon est la nage que la plupart des nageurs redoutent, des amateurs aux athlètes de haut niveau, que ce soit en raison de la dépense d’énergie qu’elle implique (plus de 800 kcal / h) ou en raison des difficultés de coordination.
Pour faire face à cette dernière question, il existe des exercices techniques à effectuer avec grand soin.
Voici quelques-uns des nombreux exercices qui vous permettront d’améliorer cette nage en un rien de temps :

– Sur le bord de la piscine: imiter la mécanique de la nage papillon hors de l’eau, faites un battement de jambes – pliant légèrement les genoux – tandis que vos mains « entrent dans l’eau» et un autre quand elles sont le long de votre corps (exercice de base avant de commencer les autres).

– Avec des palmes courtes : nager le papillon avec des palmes courtes, en faisant un mouvement de bras pour 3-4 battements de jambes.

– Un bras seulement : nager le papillon en utilisant un seul bras sans bouger l’autre ou en le gardant allongé en face de vous ou le long de votre corps. Il est extrêmement important de respirer par l’avant et non latéralement lors de l’exécution de cet exercice.

– Jambes en mouvement de brasse avec respiration latérale: nagez le papillon en faisant un mouvement de brasse avec vos jambes à chaque coup de bras, respirez une fois à droite et une fois à gauche, en essayant de garder votre tête sous l’eau autant que possible.

– Jambes en crawl: nagez le papillon en utilisant les battements du crawl. Essayez de garder vos épaules au-dessus de l’eau lors de l’exécution de cet exercice.

– Entrée variable : nagez le papillon en vous assurant que vos mains entrent dans l’eau avec une distance d’environ 50 cm l’une de l’autre pour le premier mouvement ; puis environ 25 cm de distance pour le deuxième et puis ensemble pour le troisième mouvement, avant de revenir aux 50 cm pour le 4e mouvement de bras.

– Récupération sous-marine : nagez le papillon sans la partie aérienne (de récupération) de la course de bras, en vous assurant que vos bras soient en dessous de votre poitrine et essayez d’aller aussi loin que possible avec vos épaules en poussant votre dos puissamment vers le bas.

– Poings serrés : nagez le papillon avec les poings serrés, en essayant de garder vos bras et vos jambes aussi coordonnés que possible.

– Bras tendus : nagez le papillon en décrivant un demi-cercle lors de la phase sous-marine de la course de bras.

– Un coup de pied : nagez le papillon en faisant juste un battement de jambes pour chaque cycle de bras complet, en l’insérant à la fin de la phase de traction juste avant le début de la phase de récupération au-dessus de l’eau.

Dans tous les cas, n’essayez pas de réaliser tous ces exercices en une seule session, ils peuvent fatiguer les épaules et le dos, bien que, comme nous le savons tous « l’excellence exige de l’effort » [cit.].

—————

Vous cherchez les vêtements parfaits pour votre entraînement ? Jetez un œil par ici !

Author

Écrit par:

arena coaches

Swim coaches, trainers and experts will give you all kinds of tips for performing at your best in both training and races. Meet the coaches

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...