Papillon : l’importance du mouvement de jambes

Conseils de pro
Écrit par: arena coaches at 8 avril '16 0
You are reading: Papillon : l’importance du mouvement de jambes

Comme nous l’avons déjà souligné, le papillon est l’une des nages les plus compliquées à exécuter, elle demande plus d’endurance, une grande souplesse et une meilleure coordination.

Les deux premières sont étroitement liées pour exécuter correctement le mouvement, nous allons voir pourquoi.

Une des erreurs les plus communes avec ce type de nage et qui la rend plus difficile à nager sur une longue période sans s’arrêter, est l’absence de mouvement de jambe pendant le mouvement des bras.

Comme nous l’avons vu, il y a deux mouvements de jambes, mais la plupart des gens qui apprennent le papillon n’en utilisent qu’un. Cela rend la nage papillon plus fatigante et moins efficace.

Le premier mouvement de jambe, exécuté au moment où vos mains entrent dans l’eau, est le plus court et le moins puissant des deux.

À ce stade, votre vitesse est la plus faible, car vos mains ralentissent le mouvement vers l’avant de votre corps en entrant dans l’eau ; ici le mouvement de jambe annule l’effet de freinage de vos bras et soulève les hanches, afin que vous puissiez tirer correctement avec vos mains (fig.1)

ARENA_delfino_FIG1

Le second mouvement de jambe, exécuté quand vous avez terminé la phase de traction, est plus long et plus puissant que le premier, il aide à pousser vers le haut vos hanches qui ont été « poussées vers le bas » par le mouvement de vos bras (fig. 2).

ARENA_delfino_FIG2

Ce geste très long et très énergique, combiné avec la partie finale de la traction avec vos bras, donne une plus grande vitesse vers l’avant.

Que se passe-t-il si vous n’utilisez qu’un seul mouvement de jambe ?

Lorsque vous ne disposez pas d’assez de force pour repousser avec vos bras, vos mains sortent de l’eau à mi-chemin du mouvement et vous n’avez pas le temps pour un second mouvement de jambe.

Pour éviter ou pour corriger ce problème, vous devrez mettre l’accent sur votre mouvement de traction avec les bras (et travailler votre mouvement de jambe) pour vous assurer que ce dernier se poursuive jusqu’à ce que vos deux bras soient complètement sortis de l’eau, ce n’est que là que vous pourrez commencer la phase de récupération.

Si vous trouvez ce mouvement épuisant, réduisez la longueur des différentes parties de votre mouvement, détendez un bras à la fois et rallongez vos récupérations.

Puisque vous consacrez régulièrement du temps à apprendre à nager le papillon, voici un exercice technique assez simple qui vous permettra de vous entraîner correctement sans vous épuiser et qui vous permettra de vous concentrer au maximum sur la durée de la traction de vos bras et sur la force de votre mouvement de jambes.

Exercice Récupération Méthode d’entrainement
2 x (16 x 25 + 200 jambes) 20 secondes entre les répétitions 25 m – 1 minute entre les étapes  1. papillon en utilisant seulement le bras droit, l’autre bras le long du corps
2. nage libre lente
3. papillon en utilisant seulement le bras gauche, l’autre bras le long du corps
4. nage dos lente
5. papillon lent avec le mouvement le plus long possible
6. nage dos lente
7. papillon à vitesse maximale pendant 12,5 m + 12,5 m de nage libre lente
8. nage dos lente

ARENA_butterfly_GIF

 

Une fois que vous aurez appris à coordonner vos bras et vos jambes correctement et que vous serez assez fort pour tirer avec vos mains, nager le papillon sera un jeu d’enfant.

—————

Vous cherchez le maillot de bain idéal pour vos propres besoins ? Jetez un œil par ici ! 

Author

Écrit par:

arena coaches

Swim coaches, trainers and experts will give you all kinds of tips for performing at your best in both training and races. Meet the coaches

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...