Variabilité du rythme cardiaque et sport

Conseils de pro
Écrit par: Arena at 19 juillet '16 0
You are reading: Variabilité du rythme cardiaque et sport

Savez-vous que la fréquence cardiaque (FC) permet d’obtenir une quantité incroyable d’informations sur les performances ? Comment ? Eh bien, restez avec nous pendant encore 90 secondes.

Bienvenue dans 90 secondes de labo de sciences du sport, 100 % factuel, présenté par les meilleurs experts au monde !

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=JR2hd6TkJ8k&feature=youtu.be »][/vc_column][/vc_row]

 

NIVEAU DE BASE

La FC représente la somme des battements pendant une minute, ça semble facile, mais ça ne l’est pas. Avec de meilleures informations sur la variabilité de la FC, vous pouvez voir plus loin.

La variabilité de la FC représente la variation entre des pulsations consécutives. Le système cardiovasculaire est contrôlé par une régulation autonome qui se trouve dans la voie sympathique et parasympathique du système nerveux autonome.

NIVEAU INTERMÉDIAIRE

De toute évidence, l’analyse de la variabilité de la FC peut donner des informations sur l’athlète, en allant de sa qualité de vie, à sa forme physique, en passant par le statut de ses performances.

L’activité sympathique augmente la contractilité cardiaque, alors que l’activité parasympathique réduit la FC. L’équilibre du système nerveux peut être modifié par plusieurs formes de stress, tels la récupération incomplète, la maladie ou les facteurs psychologiques.

NIVEAU AVANCÉ

Chaque stimulus d’entrainement produit une réaction du corps. Avec la variabilité de la FC, comprendre la réponse de l’athlète constitue l’une des options que nous pouvons exploiter.

La mesure de la variabilité de la FC peut se diviser en trois classes : le domaine temporel, le domaine fréquentiel et le domaine non linéaire. Dans le domaine fréquentiel, les trois principales composantes spectrales sont distinguées : très basse fréquence, basse fréquence et haute fréquence. La haute fréquence est liée à l’influence vagale cardiaque et représente l’activité parasympathique, tandis que les basses fréquences reflètent l’activité baroréflexe, plutôt que l’activité sympathique. La performance d’un athlète est strictement liée aux fluctuations de la variabilité de la FC.

En utilisant l’analyse de variabilité de la FC, vous pouvez contrôler certaines réactions afin d’éviter le surentraînement, gérer les excès d’ambition et axer tous les efforts nécessaires à l’amélioration de vos performances. Alors, apportez les données relatives à l’athlète qui est en vous et mettez en place le bon programme d’entrainement qui vous aidera à gagner !

En savoir plus : http://www.sportsciencelab.uk/

—————

Soyez inspiré par notre collection !

Author

Écrit par:

Arena

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...