fbpx

5 règles pour batter les « tricksters » des competitions en eau libre

Eau libre et Triathlon
Écrit par: Valeria Molfino at 17 avril '18 0
You are reading: 5 règles pour batter les « tricksters » des competitions en eau libre

Les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Les courses sont souvent pleines de moments imprévus, de risques et d’épisodes inattendus qui perturbent la compétition parfaite que nous avions planifiée si parfaitement.

Habituellement, on peut être tolérant (mais pas trop) avec les variables imprévues comme l’eau agitée, le bloc de départ bancal ou cette douleur qui nous dérange pendant la nage, mais il est plus difficile d’être tolérant envers les impolis, antisportifs, « tricksters » des courses d’eau libre.

Si vous voulez savoir comment éviter ces athlètes irritants, vous pouvez lire ces 5 conseils simples mais essentiels !

#1 Regardez autour de vous

Dans les courses en piscine, les nageurs sont identifiés avant le départ ; tandis que lors des courses en eau libre, il peut arriver que certains nageurs trichent et prennent un raccourci, ou que certains qui se cachent à mi-chemin avant de commencer à participer à la course un peu plus tard.  Alors, gardez les yeux ouverts et n’hésitez pas à prévenir les juges si vous voyez quelqu’un enfreindre les règles !

#2 Protégez-vous des coups…

J’ai nagé quelques courses où j’ai été frappé et cogné par ceux qui ne voulaient pas me laisser passer. Dans ces situations, vous pouvez réagir en prétendant qu’il ne s’est rien passé, ou décider de vous venger et de lancer quelques coups de poing afin de les dépasser. Pour bien faire, rien ne sert de gaspiller de l’énergie en combattant ces «Mike Tyson de la natation». Gardez votre énergie et laissez les agressifs se fatiguer !

#3 … et des mensonges !

Il y a ceux qui vont essayer de vous affecter psychologiquement en vous distrayant et en vous faisant croire qu’ils ne sont pas bien préparés pour la course. Comment l’éviter ? En vous rappelant que votre adversaire ne va pas vous révéler sa stratégie gagnante. Ne faites pas confiance à ceux qui disent : «Je suis fatigué. Je ne pense pas être performant aujourd’hui. » ou encore « Je ne me suis pas assez entraîné pour cette course. » ; car c’est rarement une révélation sincère.

#4 Nagez votre propre course

Parfois, quelqu’un vous demandera de les suivre en commençant lentement. Au milieu de la course, vous vous rendez compte qu’il.elle a menti et qu’il.elle a commencé très fort et soudainement, vous n’avez plus d’énergie et vous êtes incapable de suivre. Nager seulement à votre propre rythme, sans essayer de défier qui que ce soit, c’est toujours la meilleure façon d’atteindre le podium !

#5 Économisez de l’énergie pour la ligne d’arrivée

La ligne d’arrivée est l’endroit où tous les « tricksters » émergeront. Vous connaissez ceux qui vous suivent depuis le début de la course et qui ne vous dépassent que dans le sprint final? Économisez de l’énergie pour rester dans la course !

Nous ne pouvons pas garantir que vous deviendrez un nageur plus rapide ou que ces 5 conseils amélioreront considérablement votre expérience de natation … mais surtout, rappelez-vous de ne pas perdre votre sang-froid en essayant de battre les «tricksters» des eaux libres.

Racontez-nous les histoires et les trucs que vous connaissez afin de vaincre les « tricksters » que vous avez rencontrés !

Author

Écrit par:

Valeria Molfino

Valeria Molfino is a 30-year-old with lots of stories to tell. She is a keen swimmer and runner but, above all, passionate about writing. She has always been a Blogger and loves to observe and describe people and their relationships, grasping all the most deeply hidden nuances and connections. She has a degree in Media Languages to give her a deeper understanding of communication and a Master’s in Multimedia Communication, so that she can express herself more methodically and concisely. For her swimming is not just a sport, but a means of expressing freedom and lightness.

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...