L’importance de l’hydratation pour un nageur

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Manuele Trezzi at 17 mars '21 0
You are reading: L’importance de l’hydratation pour un nageur

L’hydratation pour un nageur est peut-être un des aspects les plus sous-estimés.

Voyons à quel point il est important pour un nageur de boire, quelle quantité et à quel moment !

Sachant que la perte de poids au cours de l’entrainement est principalement due à la perte de liquides, l’importance de récupérer ce que vous avez perdu est évidente.

C’est une chose particulièrement négligée dans la natation, car en comparaison avec d’autres sports, on ne se rend pas compte de la quantité de liquide qu’on perd dans la piscine.

Par exemple, lorsque vous allez courir ou que vous jouez au foot vous transpirez et vous avez chaud : la conséquence logique c’est de boire de l’eau froide, ne serait-ce que pour vous rafraîchir.

Vous ne sentez pas que vous transpirez quand vous nagez, mais vous perdez des liquides de la même façon, notamment en produisant plus d’urine. C’est pourquoi vous êtes plus susceptible de souffrir de problèmes de déshydratation.

De quel genre de problèmes parlons-nous ?

Le problème le plus évident c’est une plus grande probabilité de souffrir de crampes. Créer un déséquilibre dans l’hydratation perturbe le processus de contraction musculaire ce qui se traduit donc par des crampes.

Cela peut également provoquer des changements soudains dans la température du corps, du stress cardiaque et une sensation de faiblesse. Ce qui signifie inévitablement que ne pas s’hydrater avant/pendant/après l’exercice physique peut affecter vos performances.

Tout ceci peut être évité de deux façons :

  • Hydratez-vous tout au long de la journée
  • Prenez au moins un demi-litre (ou, mieux encore, un litre) d’eau avec vous sur le bord du bassin.

 

L’importance de s’hydrater pour un nageur

Que doit contenir la bouteille ?

De l’eau minérale ordinaire, c’est mieux que rien. Il existe de nombreux produits tout prêts en vente, ou que vous pouvez préparer vous-même, qui sont commercialisés comme étant ce qui se fait de mieux pour le sport. Plutôt que recommander une marque spécifique, notre conseil est d’apprendre à lire l’étiquette et de vous assurer que votre boisson :

  • a bon goût (évidemment c’est quelque chose de subjectif) ;
  • contient au moins quelques glucides (environ 8 %) ;
  • est facile à digérer ;
  • ne contient aucun colorant artificiel.

 

Si en revanche vous préférez une boisson maison, voici notre recette « parfaite » :

  • 500-1000ml d’eau ;
  • le jus de 1-2 oranges (ou mandarine/citron) soigneusement pressées ;
  • une pincée de sel ;
  • 2-4 sachets de sucre.

 

Enfin, voici une chose à garder à l’esprit pour éviter tout problème : ne jamais attendre d’avoir soif pour boire. Rappelez-vous que la soif est une sonnette d’alarme que votre corps déclenche pour vous avertir qu’il a besoin de liquides et de minéraux. Plus important encore, être dans l’eau trompe les récepteurs sensoriels de votre corps et vous empêche de ressentir la soif.

Buvez des petites quantités souvent plutôt que des grandes quantités plus rarement !

Santé !


Lire aussi…

Perdre du poids avec de l’eau !

A l’aide, une crampe ! Conseils et solutions pour y remédier


Jetez un coup d’oeil à nos bouteilles

Author

Écrit par:

Manuele Trezzi

A top-class swimmer who still competes, he has taken part in and reached the finals of Italian championships, as well as winning lots of regional titles. A FIN swimming instructor and trainer, FIT fitness trainer for tennis, and a graduate in the Motor Sciences from Milan State University, he has been working all these fields since the beginning of 2013.

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...