fbpx

Règles sanitaires pour la piscine

Forme, beauté et bien-être
Écrit par: Arena at 24 mars '17 0
You are reading: Règles sanitaires pour la piscine

Lorsque la natation est notre passion, nous sommes toujours impatients de nous mettre en maillot de bain et plonger dans l’eau. Mais nous sous-estimons souvent que, étant un écosystème chaud et humide, la piscine est également particulièrement adaptée à la prolifération de micro-organismes tels que les bactéries, les champignons et les virus qui peuvent causer des problèmes de santé.

Pour cette raison, l’hygiène dans les installations doit toujours être une priorité pour les gestionnaires. En fait, selon la loi, les exigences d’hygiène environnementale telles que la qualité de l’eau, la température, la quantité de chlore et les temps de traitement doivent être respectées. En outre, en tant que nageurs, nous pouvons apporter une contribution avec des règles de bonne conduite toutes simples. Jetons-y un coup d’œil.

8 règles d’hygiène simples pour éviter les infections, les champignons et les bactéries

Comme principe fondamental, lié au bon sens, il est recommandé de ne pas aller à la piscine si vous avez des infections continues, si vous avez contracté un virus intestinal ou si vous souffrez de problèmes respiratoires. D’autres bonnes règles à suivre sont :

1. Toujours prendre une douche avant d’entrer dans la piscine, porter une attention particulière au nettoyage des pieds.

2. Utiliser les mêmes serviettes pour la piscine et les laver à 40-60 degrés.

3. Toujours porter un bonnet de natation, car les cheveux attire les poux et puces.

4. Protéger les blessures ou les affections de la peau avec des pansements imperméables.

5. Utiliser des bouchons d’oreille si vous êtes particulièrement sensible aux infections de l’oreille.

6. Utiliser des masques et des lunettes pour protéger vos yeux.

7. Toujours porter des sandales dans le vestiaire.

8. Chaque fois que vous entrez dans l’eau, passez dans la pataugeoire parce qu’ils contiennent un désinfectant pour vos pieds.

Piscine et infection : les ennemis avec des noms imprononçables

Les infections les plus fréquentes qui peuvent être contractées dans la piscine sont les maladies gastro-intestinales, causées par l’ingestion involontaire d’eau, et les infections fongiques comme le pied d’athlète. Le coupable est un champignon microscopique nommé Trichophyton.

La bactérie la plus courante dans les piscines est le Cryptosporidium, un protozoaire qui cause la diarrhée et est résistant au chlore. Cependant, des effets similaires peuvent également être provoqués par les bactéries Escherichia coli et Shigella.

Un autre virus, avec son nom suggestif, est le « molluscum contagiosum » (Molluscipoxvirus), qui tire son nom d’une forme particulière de lésion cutanée. Vous devriez également être attentif à la conjonctivite et la pharyngite causées par l’adénovirus et les ennuyeuses verrues plantaires causées par le Papilloma Virus Humain (PVH). Les zones préférées de ces virus sont les mains, les pieds, les coudes et les genoux, car elles sont plus facilement sujettes aux traumatismes et aux microfissures.

Conseils de sécurité pour les enfants

Avec les petits, nous savons qu’il est toujours préférable de prendre des précautions supplémentaires. Il s’agit notamment de porter des sandales ou des chaussures d’eau dès que possible, en particulier pour conjurer le «molluscum contagiosum», qui est très friand des petits nageurs jusqu’à 10-12 ans. La maladie se manifeste par de petites pustules avec une légère dépression au centre, appelée «ombilication», et peut aussi se répandre sur toutes les parties du corps, à l’exception de la plante des pieds et des paumes des mains. L’infection peut se produire par contact ou par des serviettes, des peignoirs et du matériel d’exercice partagé par plusieurs nageurs.

Il est aussi important, et cette fois-ci plus pour des raisons de sécurité que pour l’hygiène, de faire sortir les enfants de l’eau toutes les 60 minutes et d’éviter les repas lourds avant la séance de natation, puisque les jeunes enfants sont plus sensibles au niveau de la digestion.

Laquelle ou lesquelles de ces règles appliquez-vous pour l’hygiène et la sécurité à la piscine ?

—————

Sources consultées :
http://www.iss.it/binary/publ/cont/7-11.1182424833.pdf
Igiene in piscina, a cura di Erica Leoni (ed. Il Campo)
http://www.epicentro.iss.it/problemi/piscine/piscine.asp
Author

Écrit par:

Arena

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave