fbpx

Charlotte Bonnet, championne d’Europe du 200m nage libre

Team arena
Écrit par: Fanny Benincasa at 11 janvier '18 0
You are reading: Charlotte Bonnet, championne d’Europe du 200m nage libre

Le 16 décembre dernier, à Copenhague, Charlotte Bonnet réalisait l’un de ses rêves en devenant Championne d’Europe du 200m nage libre. Retour sur les semaines qui ont précédé son titre et sur ses prochains objectifs.

Tu as fait de très bonnes performances aux championnats de France, est-ce que cela t’as aidé à aborder les championnats d’Europe ?
Je pense avoir réalisé mes meilleurs Championnats de France petit bain, donc forcément ça m’a permis d’aborder les Euros avec beaucoup de confiance et de sérénité.
J’avais repris la saison en septembre très costaud au niveau de l’intensité dans l’eau, mais avec un entraînement en moins par rapport à l’an passé, donc de voir que cette nouvelle méthode fonctionne rapidement m’a rassuré.

As-tu un rituel avant chaque course ?
Je n’ai pas vraiment de rituel mais, quelques minutes avant ma course, j’aime m’isoler et me concentrer.

As-tu un conseil pour bien s’échauffer avant une course ?
Je m’étire beaucoup avant l’échauffement dans l’eau, et un peu avant ma course aussi. Je me sens beaucoup mieux après quelques étirements, plus réveillée et prête à nager.

Comment s’est passée ta journée avant la finale ?
Le jour de ma finale, je n’étais pas si stressée, j’étais en chambre avec Mélanie (Henique) pendant toute la compétition et on parlait de plein de choses pour éviter de penser à ma course le soir. Donc non je n’ai rien changé par rapport à d’habitude, j’ai fait une sieste d’1h30 pour bien récupérer et le soir je me sentais prête à faire quelque chose de beau.

Quelle a été ta première réaction quand tu as vu que tu étais championne d’Europe ?
Je me suis dis « ça y est, je l’ai fait ». J’attends ce titre depuis plusieurs années mais en 2013, je finis 2e derrière (Federica) Pellegrini, en 2014 je passe complètement à coté.. Bref j’ai mis du temps à concrétiser ce que je vaux vraiment et de réussir à Copenhague, c’était beaucoup de satisfaction, de soulagement et de fierté.

A quoi pensais-tu en entendant la Marseillaise retentir pour toi ?
Pendant la Marseillaise, j’ai essayé de ne pas pleurer pour ne pas gâcher les photos 🙂 ahaha
Plus sérieusement, j’ai pensé à toutes les personnes qui m’ont permis d’en arriver là, et surtout à tous les instants de doutes, les périodes difficiles que j’ai traversé et les moments où je me disais que jamais je n’y arriverai !

Quelle a été ta première réaction en te réveillant le lendemain ?
Mon réveil a sonné, je me suis tournée vers ma table de chevet, j’ai ouvert ma boîte avec la médaille, et je l’ai regardé un petit moment…J’étais encore émue et j’ai mis quelques jours à redescendre de mon nuage 🙂

Un mois après, comment te sens-tu ? Qu’est-ce qui a changé depuis ce titre ?
Pas grand chose a changé, j’ai pris quelques jours de vacances pour les fêtes et j’ai pu célébrer ma médaille en famille et ça fait vraiment du bien !
J’ai décompressé un peu, dormi jusqu’à 11h, profité de la neige et j’ai replongé le 3 janvier à Tenerife pour un stage d’une semaine avec mon groupe d’entraînement, celui d’Amiens et Jordan Pothain qui s’est joint à nous.

Quels sont tes prochains objectifs ?
Mes prochains objectifs sont les championnats de France grand bassin à Saint Raphaël (du 22 au 27 mai 2018) et les championnats d’Europe à Glasgow (du 3 au 12 août 2018). Je veux être médaillée aux Euros cette année !

Et c’est tout ce qu’on te souhaite, Charlotte !

Author

Écrit par:

Fanny Benincasa

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave