La compétition : comment, quand et pourquoi ?

Training & Technique
Écrit par: arena coaches at 10 mars '17 0
You are reading: La compétition : comment, quand et pourquoi ?

Les principales raisons pour aller à la piscine pendant son temps libre sont : profiter de l’eau, se sentir bien (pour améliorer ses fonctions cardiorespiratoires, ses muscles, sa structure osseuse et aussi pour perdre du poids), pour des raisons de santé (pour récupérer et se rééduquer après une blessure).

Après s’être contenté de nager pendant un certain temps, nous commençons tous à se chronométrer, à compter les longueurs ou la distance et à suivre nos performances.

C’est là que la tentation de s’inscrire à des cours de natation devient beaucoup plus forte, tout autant que la curiosité pour connaître son niveau et quels progrès ont été accomplis jusqu’à maintenant.

La première question qu’on se pose est toujours la même : « Vais-je être assez bon ? »

Il est intéressant de souligner que le but d’un cours de natation c’est de se retrouver en concurrence avec d’autres athlètes et de suivre un plan d’entraînement particulier et méthodique qui implique de s’entrainer de façon régulière (3-4 séances par semaine).

Ce n’est que lorsqu’on est sûr d’avoir le temps, la détermination et l’énergie nécessaires qu’on peut décider des objectifs à atteindre, afin d’être certain de pouvoir participer à ce niveau.

Voici les objectifs en question :

1. Passer un examen médical sportif (obligatoire pour tous les cours pour nageurs de compétition).

2. Être capable de rester dans l’eau pendant au moins une heure sans en sortir.

3. Être capable de nager à un rythme lent pendant au moins 400 m (16 longueurs d’une piscine de 25 m) sans s’arrêter.

4. Être capable de nager au moins trois styles différents (nage libre, dos, brasse), pas nécessairement avec une très bonne technique, mais sans difficulté pour respirer.

5. Être capable de nager 50 m lents en nage libre en faisant une culbute avant tous les 5-6 mouvements.

6. Être capable de plonger à partir d’un starting bloc sans avoir peur de la façon dont vous on touchera l’eau.

7. Être capable de tenir sa respiration sous l’eau pendant environ 25-30 secondes (en se tenant à l’échelle sur le côté de la piscine si nécessaire).

Pour vous assurer d’arriver à réaliser tous ces exercices, essayez l’entraînement suivant (nl : nage libre ; bs : brasse ; ds : dos) :

Échauffement : 300 mètres tous styles, très lent (en plongeant d’un starting bloc) sauf le papillon (par exemple : 50 nl + 25 bs + 50 nl + 25 ds).

Technique : 8 x 25 avec 15 secondes de récupération (1 nl bras droit seulement – 1 bs jambes – 1 nl bras gauche seulement – 1 ds avec jambes de bs – 1 nl avec culbute tous les 5 mouvements – 1 bs avec 2 coups de pied + 1 mouvement de bras – 1 nl avec ½ longueur jambes seules sous l’eau et  ½ longueur en nageant normalement – 1 ds avec les poings serrés).

Jambes : 200 lents (50 nl + 50 bs + 50 ds + 50 bs)

Tronc : 18 x 50 lents constants avec 20 secondes de récupération (2 nl + 1 bs + 2 nl + 1 ds)

Bras : 4 x 75 nl lents avec pullbuoy et récupération de 15 secondes

Relaxation : 200 (25 double bras ds + 25 tout style)

Total : 2,1 km

Si vous n’arrivez pas à finir cette séance d’entraînement, mais que vous êtes toujours déterminé à faire de la compétition, vous pouvez suivre un cours adulte pour les nageurs amateurs pendant un temps, jusqu’à ce que vous vous sentiez plus à l’aise.

Si, en revanche, vous arrivez à le faire facilement… qu’attendez-vous ? L’équipe de natation est dans la piscine et vous attend.

Author

Écrit par:

arena coaches

Swim coaches, trainers and experts will give you all kinds of tips for performing at your best in both training and races. Meet the coaches

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...