fbpx

Épreuve de natation : 3 erreurs à éviter

Non classifié(e)
Écrit par: Valeria Molfino at 2 juin '17 0
You are reading: Épreuve de natation : 3 erreurs à éviter

Est-ce votre première course ? Voici quelques précieux conseils pour vous aider à éviter trois erreurs qui pourraient avoir un impact négatif sur vos résultats…

Selon les statistiques, c’est l’épreuve de natation qui fait le plus peur à la plupart des triathlètes. Un manque d’expérience ou un entraînement inefficace ne seront pas pris en considération : votre course ne se transformera pas en duathlon et vous devrez malgré tout vous soumettre à l’épreuve de natation.

Il n’y a pas d’alternatives à un entraînement adapté et suffisant. Néanmoins, il y a des erreurs qui, si elles sont évitées, vous aideront à réussir la première étape de votre course.

1.  Ne négligez pas le repérage du parcours

Si vous avez l’habitude des courses en eau libre, vous n’aurez aucun souci à vous rappeler ce conseil simple, mais essentiel. Participez au briefing d’avant-course ou simplement étudiez le parcours, le sens de la course et les bouées (en vous souvenant de quel côté vous devez les contourner, à droite ou à gauche) vous permettra de gagner du temps et de l’énergie pendant la course elle-même.

De plus, vous familiariser avec le sens de la course, les parcours et de la ligne d’arrivée vous aidera à économiser de l’énergie pour finir l’épreuve.

2 . Ne passez jamais en mode pilote automatique

Passer en mode pilote automatique ou suivre aveuglément le groupe de nageurs devant vous n’est pas quelque chose à faire. Vous devez gérer votre propre course et apprendre à répartir votre énergie de façon équitable, en gardant à l’esprit que la course est divisée en trois épreuves différentes. Alors, sortez la tête de l’eau et regardez dans quelle direction vous nagez et où se trouvent les bouées. Vous pouvez vous entraîner à ça dans la piscine en essayant de visualiser un objet au bout du bassin après un certain nombre de mouvements.

3.  Ne testez pas votre équipement le jour de la course

Dans la vie quotidienne, c’est peut-être des « vêtements de confort », mais dans la natation on appelle ça une combinaison, des lunettes et un bonnet. Tester votre équipement dans la piscine ou en eau libre pendant l’entraînement vous aidera à savoir quoi prendre le jour de la course, sans devoir vous demander si vos lunettes vont prendre la buée ou si votre bonnet est trop lâche ou trop serré.

Comme toujours, le secret c’est de ne pas improviser, et c’est encore plus vrai lors d’un triathlon, où vous allez nager, faire du vélo et courir.

Author

Écrit par:

Valeria Molfino

Valeria Molfino is a 30-year-old with lots of stories to tell. She is a keen swimmer and runner but, above all, passionate about writing. She has always been a Blogger and loves to observe and describe people and their relationships, grasping all the most deeply hidden nuances and connections. She has a degree in Media Languages to give her a deeper understanding of communication and a Master’s in Multimedia Communication, so that she can express herself more methodically and concisely. For her swimming is not just a sport, but a means of expressing freedom and lightness.

POUR TOUT SAVOIR SUR LA NATATION

REJOIGNEZ-NOUS ET RECEVEZ TOUTES LES DERNIERES ACTUS!

YOU MIGHT ALSO BE INTERESTED IN...

Que diriez-vous d’un accès privilégié au contenu exclusif arena?

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ !

Inscrivez-vous à la newsletter. Vous serez le premier à lire les nouveautés et à découvrir les offres exclusives réservées aux membres.

wave